castegens_logo
castegens_soldat
 
D’abord, pour qui vient de la vallée de la Dordogne, c’est une vision surprenante qui surgit au détour d’un virage. Sur son éperon rocheux, le château de Castegens semble défier les siècles.

Le Château de Castegens a été érigé à la fin du XIVe siècle. Une muraille, aujourd’hui partiellement abattue, reliait quatre tours d’angle. L'actuel porche d’entrée, d'origine, est protégé par une bretèche (petit mâchicoulis), et par des archères situées dans les tours latérales.

Au fil des siècles, les impératifs de défense ayant diminué, le château s’est progressivement transformé en demeure d’agrément. L’architecture de Castegens s’est adoucie : les défenses ont été abaissées (XVIIe siècle), les façades se sont ouvertes (XVIIIe siècle), laissant pénétrer la lumière à l’intérieur du corps de logis.

Histoire de familles

La terre et le château de Castegens furent dès l’origine un fief des Comtes de Grailly (*). Au cours des siècles, les alliances avec les Ségur font en sorte que le château est transmis aux familles de Pitray puis de Fontenay depuis 1858 en ligne directe.

(*) Une des grandes familles seigneuriales de Guyenne et du Béarn. Jean III de Grailly fût l’un des premiers dignitaires de l’ordre de chevalerie de la Jarretière, crée en 1348 par le roi Edouard III d’Angleterre.
 
AccueilLe ChâteauLe terroirCulture & savoir-faireLes vinsNewsFiche techniqueContacts & accès